L'HISTOIRE D'UNION LIBRE cidre & vin

Notre histoire

Situé sur les coteaux de Dunham, en plein cœur de la première Route des vins du Québec, UNION LIBRE cidre & vin voit le jour à l’été 2010. L’objectif est de produire une gamme complète de cidres en passant par le cidre mousseux, le cidre de glace et bien sûr le cidre de feu. Au printemps suivant, on assiste à la plantation de la première parcelle de vigne composée de six cépages sélectionnés et destinés à la production de vins blancs secs et mousseux, soit le Seyval blanc, le Vidal, le Chardonnay, le Riesling, le Pinot gris et le Gewurztraminer.

Grande avancée pour l’entreprise lorsqu’en janvier 2013, le gouvernement du Québec officialise la catégorie cidre de feu. Le produit vedette connait un succès fulgurant qui permettra d’agrandir le vignoble avec une deuxième plantation en 2014.

Sylvie Chagnon et Ernest Gasser acquièrent le domaine en août 2016. Ils souhaitent faire rayonner des produits distinctifs qui reflètent notre climat ainsi que de la richesse du terroir. Grands passionnés de viticulture, ils inaugurent la troisième plantation de vignes au printemps 2017. Cette nouvelle plantation double la surface cultivée pour un total de 20 000 pieds de vigne, y ajoutant du Seyval noir.

Ernest, étant un ancien agriculteur de grande culture et élevage de bovins laitiers, supervise les travaux aux champs aisément. Grand orateur, il adore accueillir les visiteurs et participe allégrement au volet des ventes. Sylvie, ancienne comptable pour le groupe Pharmaprix, s’occupe des volets administration et comptabilité de ses mains de fer dans des gants de velours. Femme d’affaires, elle a la capacité de gérer plusieurs dossiers à la fois et prendre de bonnes décisions. Elle aime rencontrer les gens et partager sa passion des vins!


Origine de la marque

UNION LIBRE cidre & vin évoque l’union du savoir-faire et la liberté des sens dans le but de créer arômes, saveurs et textures uniques dans un esprit de liberté de création. L’entreprise s’inspire de l’union des deux cultures ainsi que de la dualité FEU-GLACE. Son design contemporain témoigne de sa vision actualisée du terroir.

Après la glace, le cidre de feu